Avis de décès

Brière, Jules

1942 - 2017

À l'aube de ses 75 ans, une flamme s'est éteinte entourée de l'amour de toute sa famille.

Au CIUSSS MCQ-Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, le 10 juillet 2017, est décédé monsieur Jules Brière, époux de madame Doris Beaulieu et fils de feu monsieur Wilbraim Brière et de feu madame Aurore Fay. Il demeurait à Shawinigan, secteur Shawinigan-Sud.

La famille accueillera parents et ami(e)s à la

Coopérative funéraire de la Mauricie
4620, boulevard Royal
Shawinigan
G9N 7X9

Heures d'accueil : vendredi de 19h à 22h et samedi, jour des funérailles, à partir de 12h.

Les funérailles auront lieu 
le samedi  15 juillet 2017 à 15h

en l'église Notre-Dame de la Présentation
825, avenue Ozias-Leduc
Shawinigan

G9P 1E1

L'inhumation aura lieu au
cimetière St-Michel de Shawinigan

Outre son épouse adorée, il laisse dans le deuil:

ses enfants: Guylaine Brière (Martin Trépanier), Dominic Brière et Caroline Brière (Marc Deschesnes);

ses petits-enfants: Xavier Arseneault, Thalia Ayotte et Mathis Ayotte;

son frère et ses soeurs: Jacques Brière (Jacqueline Bourassa), Juliette Brière (feu Marcel Trottechaud) Thérèse Brière (feu Jean-Paul Petit) (Réal Jobin), Noëlla Brière (André Fortin) et Gisèle Brière (feu André St-Yves);

ses belles-soeurs et beaux-frères: Lisette Gélinas (feu Jean-Claude Brière), Lucille Boisvert (feu Jean-Charles Brière et feu Hugh Lawson), Renée Roy (feu André Brière), Réal Marchand (feu Liliane Fay), Hermance Beaulieu (Burt Tremblay), Léonne Beaulieu (Calvin Clark), Pierre-Julien Beaulieu (Gisèle Tardif), Claude Beaulieu (Marguerite Guiho) et Jocelyn Beaulieu (Manon Marin) ;

ainsi que plusieurs neveux, nièces, oncles, tantes, cousins, cousines et ami(e)s.

L'ont précédé ses frères et soeurs: Roger Brière (feu Jeanne D'Arc Dénommé), Maurice Brière (feu Yolande Vincent) et Marguerite Brière (feu Camille Lamarche).

La famille désire remercier l'équipe de l'unité de soins palliatifs du CIUSSS MCQ-Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, spécialement madame Chantal Lapointe pour son soutien. Un personnel d'une grande humanité et d'une douceur incroyable, c'est un privilège d'avoir été accompagné par eux.

En sa mémoire, des dons à la Société canadienne du cancer seraient grandement appréciés.