Avis de décès

Guertin, Jamy

1991 - 2017

C'est le 24 juin 2017 à Trois-Rivières que mon plus grand ami, Jamy Guertin, est décédé. Celui qui a bravement livré une bataille de 3 mois contre un cancer. Né le 24 avril 1991, vous comprendrez qu'il est parti trop vite. Courte, mais intense, sa vie fut parsemée de moments extraordinaires. Tout ce qui l'a entouré a toujours été extraordinaire. On attire ce qu'on dégage qu'on dit souvent, lui, il en a attiré des belles affaires.

Jamy vous invite à venir le rencontrer à la:

Coopérative funéraire de la Mauricie
4620, boulevard Royal
Shawinigan
G9N 7X9

Heures d'accueil: jeudi de 19h à 22h et vendredi, jour de la liturgie, à partir de 12h.

Une liturgie en sa mémoire sera célébrée
le vendredi 30 juin 2017 à 16h30
à la Chapelle de la Coopérative funéraire.

Jamy restera à jamais ancré dans le cœur de sa mère Yvette Angel, de son père Denis Guertin, de son grand-père Henri Angel, de ses oncles et tantes: Marcel et Colette Villemure, Robert Guertin et Johanne, Pierre et Denise, Lise et André Jean, Jacques Jr. Angel et Marie, de ses cousins et cousines: Julie (Luc), Billy, Mélanie (Eric), Patrick (Ghislaine), Joanie (Eric), Nathalie (Keven), de son cousin-grand frère et partenaire d'affaire Michael (Caroline) ainsi que dans le coeur de ses grands amis: Alexandre et Marie-Chantal Pellerin -son alliée dans le combat-, Tommy Joubert Poirier, Maxime Lemay et Renaud Perron Gauthier ainsi qu'une tonne d'autres gens qu'on ne pourrait nommer, car on remplirait plus que l'édition complète de ce journal.

La famille tient à remercier l'équipe médicale, particulièrement Dre Stéphanie Perron.

Prenez le temps de faire comme mon plus vieil ami et dites à ceux qui vous sont chers que vous les aimez. Soyez patient, soyez humble, soyez généreux, soyez reconnaissant de rencontrer de nouvelles personnes, soyez honoré de pouvoir les garder près de vous, même après la mort. Restez fier de vos racines et, pour ceux que vous aimez, battez-vous, prenez cette chance, aussi minime qu'elle puisse être. Vous êtes importants aux yeux de quelqu'un.

Comme sa mère dirait : «Jamy, savais-tu que je t'aimais?», et ce pour toujours mon chum.

R.-Alexandre Bellemare 

Signer le registre

* Tous ces champs sont obligatoire